Réseaux Sociaux & Communauté

Réseau Efficace : Comment Se Le Constituer ?

Découvrez comment la constitution d’un réseau efficace peut vous aider à prendre votre carrière en main, à décrocher un emploi ou à développer vos activités. L’étude vous permettra d’établir votre réseautage en ligne et hors ligne, et vous mettre sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs.

Que vous dirigiez une entreprise, recherchiez un emploi ou soyez prêt à franchir un nouveau cap professionnel, apprendre à établir un réseau de relations peut vous apporter de nombreux bénéfices.

Si vous voulez savoir comment monétiser votre blog à long terme, j’ai fait l’article spécial pour ça.

Premiers pas avec un réseau efficace

Vous pouvez établir un réseautage (réseau efficace) de manière formelle ou informelle, ce qui se révèle bénéfique pour étendre et consolider votre communauté professionnelle. Le but est surtout de comprendre l’importance du réseau et découvrir son intérêt particulier. Il vous faudra planifier soigneusement votre stratégie de réseautage.

Quels sont les différents types d’activités de réseautage disponibles ? Cultiver un réseau efficace vous apportera le développement. Un réseau sert à rencontrer des gens qui partagent vos intérêts, à échanger des informations et à se créer des opportunités.

Il peut aussi vous aider à cultiver des contacts utiles, à avancer dans votre carrière, ou à développer votre activité. Cela peut paraître intimidant, mais on peut y prendre du plaisir.

Si votre approche est détendue, vous ferez bonne impression dès vos premiers échanges. Un réseau se crée au quotidien, dans le monde réel ou en ligne. Au quotidien, un réseau se cultive dans toutes sortes de situations où vous êtes physiquement en présence d’autres personnes. En ligne, un réseau efficace se cultive surtout en communiquant sur les réseaux sociaux comme LinkedIn ou Twitter.

Cela peut se faire de façon informelle ou formelle. L’approche informelle se pratique constamment, quand vous nouez des liens avec des collaborateurs ou utilisez les réseaux sociaux…Vous pouvez également être proactif dans le développement de votre réseau. Vous cultivez l’approche formelle lorsque votre intention est de rencontrer des personnes, des entreprises pour votre activité/carrière.

Cette approche comprend aussi les événements professionnels et les sessions structurées de développement de réseaux lors d’une conférence, par exemple, les rendez-vous réguliers avec d’autres pros de votre secteur ou l’adhésion à une association professionnelle organisant des activités de réseautage.

À l’ère du numérique, la communication en ligne peut être aussi très importante, sinon plus, que les
échanges physiques. Vu l’essor des échanges sur les différents réseaux sociaux, cultiver en ligne un réseau efficace peut être plus rapide, et porter plus loin que l’équivalent physique.

Communiquer en personne est cependant toujours d’actualité et reste une compétence clé du point de vue social et professionnel. Un réseau vous permettra d’acquérir un grand nombre de contacts, pas seulement dans votre domaine, mais aussi dans les domaines différents. En quelque sorte, il vous permettra de bénéficier des relations professionnelles durables.

Cultiver un réseau vous permettra également de garder un lien avec des personnes pouvant travailler avec vous mais aussi avec différents types de clients. Cela est donc essentiel pour votre activité et pour développer des liens.

Mais un réseau efficace ne se développe pas instantanément. Bâtir des liens de confiance demande du temps et du soin. Le temps investi dans vos réseaux sera déterminant pour leur efficacité.

Vous ne manquerez pas de récolter les fruits de vos efforts. Il est donc essentiel de planifier avec soin la façon dont vous cultivez un réseau efficace. Car votre temps est précieux. Le gaspiller n’aura aucun intérêt pour votre activité ou votre carrière.

Récapitulons le réseautage en 2 mots .

Savoir cultiver son réseau est une compétence essentielle pour développer, trouver et contrôler des nouveaux contacts et des opportunités. De la manière formelle ou informelle, un réseau efficace va pouvoir générer des relations offrant des bénéfices réciproques. Enfin, sachez que votre stratégie utilisée aura un impact important sur l’efficacité de votre réseau.

Surmonter les obstacles en réseau et gagner la confiance d’autrui

La confiance est l’un des piliers du réseautage, en particulier dans le cadre de rencontres en
face à face. Le but principal est de pouvoir comprendre :

  • Les avantages du réseautage en personne ( ou en face à face).
  • Quelques exemples pour acquérir de l’expérience en matière de réseautage (réseau efficace)
  • Comment surmonter les obstacles et développer la confiance en soi ?
  • Quelques conseils pour réduire le stress lié au développement de réseaux de relations
  • Les techniques de communication simples pour cultiver votre réseau avec plus d’assurance.

Le principal avantage des rencontres en personne, par rapport aux échanges en ligne, est d’être en présence physique (direct) de la ou des personnes avec qui vous souhaitez nouer un lien. Interagir et communiquer en présence d’autres personnes permet une qualité d’échange impossible à trouver en ligne. La gestuelle, le ton, les expressions du visage, le regard font tous partie de communication
interpersonnelle de façon évidente, mais n’en contribuent pas moins à la richesse des échanges en personne.

Une compétence clé consiste à savoir reconnaître une opportunité de rencontre et de réussir à en tirer parti. Si vous appréhendez ce genre d’initiative, pas de panique. Même s’ils n’en ont pas l’air, la
plupart des gens stressent à l’idée d’engager une conversation et d’aller à la rencontre d’inconnus.

Mais à mesure que vous gagnez en assurance et rencontrez de plus en plus de gens, votre réseau grandit peu à peu. Tout le monde est un peu stressé à l’idée de cultiver son réseautage. On ne sait pas à quoi s’attendre vraiment. On s’imagine souvent que ça consiste à entrer dans une salle pleine d’inconnus et qu’on doit se rendre extraordinairement intéressant…

Et qu’on doit discuter avec tout le monde avant de repartir. Avec le temps, j’ai compris qu’en réalité ce n’est pas comme ça que l’on cultive un réseau efficace. Ça se fait souvent lors d’une conversation à deux (2). Vous pouvez faire des rencontres dans des situations inattendues. C’est vrai que certains caractères nouent plus facilement des liens.

Vous pouvez avoir des facilités naturelles et vous exprimer avec beaucoup d’assurance. À l’inverse, si vous n’avez jamais travaillé votre réseau vous n’aurez pas forcément accès à cette compétence. Il faut parfois développer son assurance. C’est là que la préparation peut faire toute la différence.

En vérité, il m’est déjà arrivé de prendre beaucoup de temps pour me préparer à des événements, chercher des informations, planifier une rencontre décisive…Et aucune information ne m’a servi, mais ce processus de travail préparatoire m’a permis d’arriver à cette rencontre bien plus sûr de moi et plus détendu. D’une certaine façon, c’est une stratégie contre le stress.

Parfois, planifier et vous préparer vous met en confiance pour aborder un rendez-vous au lieu
de l’improviser. J’ai participé à de nombreux événements en personne, conférences et réunions
de rencontre. C’est toujours instructif, car la journée est consacrée aux analyses, on aborde sujets. Puis, le soir, il y a un temps de détente. On peut interagir avec différentes personnes.

C’est un moment privilégié pour discuter des activités de la journée. Mais c’est aussi le moment
de découvrir les postes de chacun. Pour toute personne manquant d’assurance, la confiance en soi, ça s’apprend bien avec le temps. Quand vous entrez dans une pièce, repérez un visage sympathique.

Cet individu connaîtra souvent d’autres personnes dans la pièce et pourra vous présenter. L’événement sera alors moins intimidant. Comment réduire le stress lié au démarrage d’une conversation avec des inconnus ? Le secret pour développer son réseautage est de se préparer.

Évaluez la situation. Qui sera présent ? Quels sont vos objectifs ?
Renseignez-vous pour savoir si des connaissances seront présentes ou si vous risquez de croiser des gens à qui vous souhaitez parler. Si vous connaissez déjà quelqu’un, allez vite(direct) à sa rencontre.

Il est souvent moins intimidant de s’adresser à un inconnu si un ami fait les présentations. Pendant un événement de ce type, si vous n’avez pas envie de vous mêler à un grand groupe, tentez une approche individuelle. On vous parlera parfois facilement si vous faites partie d’un petit groupe.

C’est aussi l’occasion d’avoir des conversations plus poussées. Si vous n’aimez pas être sur le devant de la scène, misez sur vos atouts, écoutez et posez des questions ouvertes. Savoir écouter est une qualité appréciée, et nombreux sont ceux qui aiment parler d’eux-mêmes. Parfois même trop !

Inviter les autres à parler vous donnera le temps de formuler des idées intéressantes pour participer à la conversation. Enfin, n’oubliez pas de faire des pauses. Il peut être même fatiguant attentivement d’écouter et de répondre à des questions. De temps à autre, n’hésitez pas à vous éclipser.

Résumé : Préparez-vous pour l’événement. Repérez à l’avance les gens qui s’intéressent également. Tentez donc une approche individuel, ou joignez vous à des petits groupes. Écoutez attentivement les autres. Prenez régulièrement des pauses.

Connaître vos points forts pour un réseau efficace

Réseauter, c’est partager ses talents ! Mais que faire si vous n’êtes pas encore conscient de ce
qui vous différencie des autres ? Votre but est de comprendre, Comment :

  • Reconnaître vos points forts
  • Identifier les éléments qui peuvent vous empêcher d’agir.

Ceci est votre modèle de planification qui pourrait s’avérer utile à l’avenir cultiver son réseau consiste principalement à montrer ses compétences et donner une idée de sa personnalité.

Quels sont vos talents ? Quel type de personne êtes-vous ?

Répondre à ces questions peut être difficile, mais en y réfléchissant, vous pourrez évaluer vos compétences et leur importance pour développer votre réseau.

Identifier ses atouts

Vous ne savez peut-être pas encore comment identifier vos atouts, mais différents modèles peuvent vous aider. Aucun n’est parfait, mais chacun vous aidera à comprendre ce que vous pouvez apporter et comment le faire savoir autour de vous.

L’analyse SWOT est un modèle que vous connaissez peut-être déjà. Elle porte aussi sur les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces. Les entreprises utilisent ces catégories pour évaluer la compétitivité d’un produit ou d’un service.

Cette analyse aide les équipes marketing à développer des stratégies de vente ou de marketing, mais cette approche peut aussi être un outil personnel pour vous aider dans votre stratégie de réseautage.

En vous soumettant à une analyse SWOT, vous comprendrez où résident vos points forts, comment les utiliser pour trouver d’opportunités, et faire avancer votre carrière, vos objectifs professionnels.
De même, l’analyse de vos faiblesses vous aidera à mieux les gérer, à bien identifier les problèmes qu’elles risquent de vous poser un jour. Pour tirer parti d’une analyse SWOT, examinez vos forces et faiblesses du point de vue d’un collaborateur. En d’autres termes : ce que vous apportez aux autres.

Une analyse objective selon l’approche SWOT vous permettra de développer et privilégier les
compétences qui font votre différence et d’accomplir votre vision.

Comment effectuer une analyse SWOT ?

Commencez par vos forces. Reconnaître ce à quoi on excelle n’est pas facile pour tout le monde. Posez-vous ces questions : pour quoi êtes-vous bon ou meilleur que les autres ? Quelles sont vos plus grandes réussites ? Quelles sont vos qualités selon vos collègues ou vos proches ? Avez-vous des contacts ou ressources que vous pouvez exploiter ?

Lorsque vous avez identifié vos forces, il est temps de passer à vos faiblesses. En fonction de
votre mentalité, cela peut vous paraître difficile. Si besoin, demandez-vous si une formation
vous aiderait. Quelles tâches trouvez-vous difficiles ? Lesquelles évitez-vous ? Quelles sont vos faiblesses ou mauvaises habitudes selon les autres ?

Une fois vos forces, vos faiblesses identifiées, réfléchissez aux opportunités qu’elles peuvent faire naître ou à leur impact négatif sur votre développement professionnel.

Donc ceci correspond aux opportunités et aux menaces SWOT. Pour envisager vos opportunités potentielles, demandez-vous quels aspects vous pourriez développer.
Faites-vous une chose que personne d’autre ne fait ? Pouvez-vous exploiter vos contacts ou
vos ressources ? Quelles ambitions ou quels objectifs avez-vous ?

À l’inverse, quelles sont les implications de vos faiblesses pour votre carrière ? Comment ces
faiblesses peuvent-elles devenir des menaces et vous ralentir ou vous poser des problèmes ?
Pouvez-vous anticiper des obstacles à vos objectifs ? Des facteurs plus généraux risquent-ils
de devenir des menaces ? Pensez à la concurrence : présente-t-elle une menace ? Y a-t-il des normes professionnelles actuellement hors de votre portée ?

Effectuer une analyse SWOT de vous-même vous donnera une image plus claire de votre
orientation personnelle et professionnelle et de toute opportunité méritant d’être explorée.
Vos résultats permettront aussi d’élaborer un plan à long terme où votre réseau jouera un rôle
essentiel. Un réseau solide vous offrira aussi le soutien dont vous avez besoin de la part des gens différents à diverses phases de leur carrière et à des positions variées au sein de leurs secteurs.

Tout dépend de qui vous connaissez. Connaître la bonne personne au bon moment peut vraiment accélérer votre activité ou votre carrière. Finalement, faut avoir une idée claire de vos compétences change tout à vos rapports avec les gens pouvant vous être utiles.

N’oubliez pas : connaître ses forces est important pour cultiver un réseau efficace. L’outil d’analyse SWOT peut vous aider à clarifier ce que vous avez à offrir et ce qu’on peut vous apporter.
Forces : qualités qui vous distinguent de vos concurrents.
Faiblesses : domaines dans lesquels vous n’êtes pas à l’aise.
Opportunités : développement de vos compétences ou de votre carrière.
Menaces : ralentissement ou interruption de l’évolution professionnelle ou personnelle

Développer vos aptitudes relationnelles en réseau

Avoir de bonnes aptitudes relationnelles peut faciliter la communication et l’interaction avec les
autres. La pratique régulière et le développement de ces aptitudes vous permettront également de
devenir un meilleur utilisateur du réseautage. Vous allez pourtant comprendre:

  • Les différents types d’aptitudes relationnelles
  • Pourquoi ces aptitudes sont importantes dans le cadre du réseautage
  • Quelques conseils pour améliorer les interactions avec autrui. Les compétences relationnelles nous sont utiles au quotidien dans nos interactions avec d’autres. Elles comprennent : La communication verbale (l’écoute), La communication non verbale (l’intelligence émotionnelle).

Développer vos compétences relationnelles

La communication verbale est orale, mais comprend également l’écoute. Par exemple, on peut parler plus lentement ou de façon plus affirmée pour mettre l’accent sur une idée donnée.
Ce processus d’échange implique également de savoir faire preuve d’une capacité active d’écoute. Cela signifie être attentif et suivre sans interrompre les autres, par exemple, avec des indices visuels signalant que vous écoutez comme des hochements de tête ou avoir des réactions pertinentes aux propos que vous entendez.

La communication non verbale inclut les expressions du visage, les gestes, le regard, la posture et des réactions physiques, comme rougir. Ces dernières sont souvent involontaires, mais les identifier chez vous et chez les autres vous aidera à percevoir les enjeux d’une conversation. L’intérêt qu’on porte à ce que vous dites, par exemple.

Comme la communication verbale, utiliser et comprendre la communication non verbale demande d’apprendre, de reconnaître son comportement et celui des autres. Pour profiter au maximum d’une rencontre, vous devez maîtriser votre communication non verbale tout en sachant interpréter celle de vos interlocuteurs cibles. Cependant cette sensibilité à soi et à l’autre est un signe d’intelligence émotionnelle et de capacité à contrôler ses propres émotions lors d’interactions.

L’intelligence émotionnelle est fréquente chez ceux qui savent écouter et paraissent bienveillants et prévenants. Ils sont aussi doués pour résoudre des problèmes en situations difficiles avec calme et détermination. Le développement du réseautage dépend presque entièrement d’une communication réussie, il vaut la peine de consacrer du temps et des efforts à l’amélioration de ses compétences relationnelles. Cela vaut lorsque vous communiquez avec la seule personne ou au sein d’un groupe et utilisez des moyens verbaux et non verbaux.

Tout ceci relève des compétences relationnelles qui sont indispensables pour enrichir votre réseau. Le développement de ces compétences aura un impact positif sur votre approche des rencontres.

Voyons ce qui se produit quand nous utilisons ces compétences

Imaginez que vous faites la connaissance de quelqu’un lors d’un événement. Commencez par
des salutations de base. Se présenter et offrir une poignée de main est une pratique professionnelle normale, mais faites preuve d’empathie, car les normes de contact physique peuvent varier selon les cultures. Après cela, présentez-vous de façon plus complète. Les gens doivent se souvenir de vous.

Identifiez-vous clairement dès le début de l’événement. Pendant tout ce processus, regardez les gens dans les yeux. Ce réflexe inspire confiance, incite les gens à vous parler, vous donne également un peu de recul et vous aide à maîtriser vos émotions.

Toutefois, pour ne pas être intimidant, ne dévisagez pas fixement la personne à qui vous parlez. Pensez aussi à votre langage corporel. L’empathie, la conscience de soi et la maîtrise de ses émotions dépendent aussi du langage corporel. Soyez chaleureux et ouvert. Faites face à l’autre, mais avec un léger angle pour éviter toute idée de confrontation.

Soyez expressif avec vos bras et vos mains quand vous parlez ou vous écoutez. Sourire aide aussi à réguler ses émotions et à générer de l’empathie. En matière de communication verbale, maîtriser ses émotions est important pour ne pas parler à tort et à travers.

Vous aurez l’assurance de communiquer clairement, ce que vous aviez prévu de dire, en démontrant votre aptitude à bien communiquer et en permettant aux autres de vous répondre facilement.

Vous pouvez exprimer votre goût pour les rencontres en montrant aux autres que vous écoutez. Donc utilisez des mots et des gestes positifs. Reformulez ce qu’on vous dit pour montrer que vous avez compris. Se pencher légèrement vers l’autre montre votre intérêt pour ce qu’on veut vous dire.

En cours de conversation, posez des questions pertinentes. L’aptitude à poser des questions en dit très long sur votre motivation. Si vous vous intéressez vraiment à l’autre, vous poserez de questions pertinentes qui prouvent que vous avez bien écouté.

Vous obtiendrez ainsi des informations supplémentaires intéressantes pour votre réseau ou qui vous renseigneront sur ce que vous pouvez offrir aux autres. Enfin, terminez l’interaction en acceptant toute proposition de suivi de votre interlocuteur. Vous montrerez ainsi votre capacité à prendre des décisions pour clarifier la suite de vos relations.

Utilisez tous ces conseils pour communiquer avec confiance et efficacité et ainsi développer votre réseau. Une bonne communication aide à cultiver votre réseautage. Adoptez un langage corporel positif et ouvert. Écoutez attentivement et posez les questions pertinentes. Proposez et acceptez de pouvoir recontacter les interlocuteurs.

Analyser vos réseaux efficacement

S’employer activement à la constitution de vos réseaux et établir un grand nombre de nouveaux
contacts peuvent s’avérer très bénéfiques pour votre carrière ou votre entreprise. Cependant, vous devrez, de temps à autre, réévaluer ces connexions et adapter votre plan de réseautage.

Il est important de faire le point sur la qualité actuelle et le futur potentiel des relations de votre
réseau. En évaluant régulièrement vos réseaux, vous vous assurez que vos contacts sont pertinents
pour votre situation ou vos objectifs professionnels.

Pour cette réévaluation, ne vous laissez pas happer par ce qui est facile à mesurer au lieu d’analyser ce qui compte. Les réseaux sociaux illustrent bien l’idée. Vous pouvez vous réjouir du nombre de vos connexions LinkedIn, de vos centaines d’abonnés Twitter et de tous vos amis sur Facebook…

Mais ce qui compte, c’est la qualité des interactions : les commentaires et les réponses à vos divers contributions sur ces plates-formes et les résultats concrets qu’elles peuvent engendrer. Gardez à l’esprit que les réseaux évoluent dans le temps tout comme vos objectifs et ceux de vos contacts.

Certaines relations deviendront plus productives ou plus utiles au fil du temps, que d’autres.
Il peut être difficile de choisir les relations auxquelles consacrer votre temps et vos ressources.
Analyser ainsi les relations de votre réseau peut sembler étrange à première vue. Mais votre
but est de déterminer pour qui vous avez le plus de valeur et qui a le plus de valeur pour vous.

C’est la façon de vérifier les valeurs réciproques indispensables à un réseau efficace (bien élaboré). Cette approche positive et stratégique vous permet d’identifier toutes meilleures opportunités pour votre activité et/ou votre évolution.

Mot de la Fin

Pour conclure, cultiver un réseautage (réseau efficace) peut vous permettre de faire avancer votre carrière (expérience) professionnel tout en vous rendant utiles.
Il faut avoir une idée claire des objectifs de votre réseau : quel genre de personnes rencontrer ?
Combien de personnes rencontrer pour atteindre vos buts personnels et professionnels ?

Et puis, il faut être positif. Aller à la rencontre des gens. La plupart des gens sont très sympathiques. Il arrive que ce ne soit pas le cas. Mais c’est l’exception, plutôt que la règle !
Cultiver un réseau, cela se fait à long terme. Se mettre la pression pour dénicher des contacts de rêve dès votre première sortie dans le but de rencontrer des gens risque de vous décourager.

Une stratégie à long terme implique de rester en contact avec les gens. Une fois les rencontres faites et les coordonnées échangées, que comptez-vous faire pour reprendre contact plus tard ?
Il faut aller à l’aveuglette et se dire Quoi qu’il arrive, ce sera utile pour ma future carrière. Tout ce que vous faites est utile. Vous pouvez être à un événement et croire que vous perdez votre temps.

Mais regardez y de plus près. Avez-vous pouvoir rencontré quelqu’un, une personne d’autre secteur qui vous a donné des opinions et des idées inédites ? Y a-t-il quelqu’un qui pourra vous donner des conseils sur la rédaction de blogs ou un sujet qui vous intéresse ?

Il y a toujours quelque chose à prendre (apprendre). Toutefois, c’est à vous d’en comprendre bien la valeur. N’en faites pas trop et ne faites pas semblant. Soyez sincère. Montrez votre personnalité de plus et tout va se passer bien. Que d’excellents conseils !

Rappelez-vous : toute initiative pour aller vers l’autre améliorera la diversité de votre réseau. Ne
perdez jamais de vue vos buts personnels, professionnels. Réévaluez fréquemment votre réseau.
Veiller à la pertinence d’un réseau est essentiel pour son efficacité.

Au fond, votre objectif principal est de collaborer avec des professionnels partageant vos intérêts, de vous ouvrir, de partager des opportunités et d’apprendre les uns des autres. Suivez ces étapes et vous aurez bientôt un réseau efficace qui sera un atout majeur pour votre activité ou votre carrière.

Évaluez régulièrement votre réseau pour évaluer sa pertinence.
N’hésitez pas à aller vers l’autre pour diversifier votre réseau .
Ne perdez pas de vue vos objectifs professionnels et personnels

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest