Publicité & Visibilité

Données : Comment Transformer En Insights ?

La collecte et l’analyse des données peuvent offrir de nombreux avantages aux entreprises en ligne. Pour en tirer meilleur parti, vous devez d’abord comprendre quels sont les types de données à votre disposition. Quel sera le meilleur moyen de les recueillir ?

Si vous voulez savoir comment monétiser votre blog à long terme, j’ai fait l’article spécial pour ça.

Analysez les audiences à l’aide des données

Il y a quelques années, la seule façon d’apprendre à connaître vos clients était de leur poser des questions. Cela se faisait physiquement (donc en face à face). Aujourd’hui, Internet est une mine d’informations à portée de main.

Le recueil et l’analyse de données doivent jouer un rôle essentiel dans votre stratégie commerciale. D’où mieux vous comprendrez vos clients et votre activité, plus vos efforts marketing seront ciblés, efficaces. Nous sommes entourés par une telle masse d’informations qu’il est important d’avoir une stratégie ciblée pour obtenir les réponses souhaitées. La méthode efficace est pouvoir séparer vos données numériques en deux (2) groupes : les données quantitatives et les données qualitatives.

  • Les données quantitatives sont tout ce que vous pouvez mesurer avec des chiffres. Il peut s’agir du nombre de visiteurs d’un site web ou le montant des ventes du mois.
  • Les données qualitatives, quant à elles, sont toutes les données descriptives que vous ne pouvez associer à des chiffres. Cela peut être l’opinion des gens sur un nouveau produit, ce que disent les internautes sur les réseaux sociaux. La bonne (meilleure) approche à adopter varie en fonction d’informations les plus significatives pour votre scénario commercial.

Si vous souhaitez savoir ce que les gens pensent de vos produits (services), adoptez une approche qualitative. Surtout posez-leur directement la question à votre besoin. Si vous voulez obtenir des éléments quantitatifs, utilisez un outil d’analyse pour étudier ce chiffre en particulier. L’élément quantitatif pourrait être le temps passé par vos visiteurs sur l’un de vos articles de blog.

Souvent, la combinaison des données quantitatives et qualitatives donne une vision plus complète. Alors, où trouver toutes ces données ? Les données quantitatives peuvent être tirées d’outils comme Google Analytics. Ils peuvent être tiré des fonctionnalités analytiques proposées par la plupart des plateformes de médias sociaux. Vous pouvez également obtenir des informations sur votre segment démographique. Ainsi les habitudes de recherche et le parcours suivi en ligne par vos clients.

Les données qualitatives, quant à elles, sont souvent recueillies directement auprès des utilisateurs. Il s’agit notamment par le biais de la page de commentaires de votre site web, ou d’une enquête en ligne. Associer différents types de données est un excellent moyen de déterminer ce qui fonctionne ou ce qui ne fonctionne pas. Tout cela vous donnera de précieux renseignements sur les personnes qui interagissent avec votre entreprise.

Les données en ligne peuvent également être utilisées pour compléter votre approche commerciale hors ligne. Par exemple, des données hors ligne comme les enquêtes clients en magasin peuvent être associées aux résultats des enquêtes. Certaines des enquêtes sont effectuées sur les réseaux sociaux, afin d’obtenir une vision plus détaillée des besoins des consommateurs.

Tout cela vous permet de prendre des décisions commerciales informées, en tenant compte de leurs opinions. Tout comme si décider de l’heure de publication sur les réseaux sociaux, de comprendre comment améliorer vos produits.

Dans votre scénario commercial, utilisez une combinaison d’approches quantitatives et qualitatives pour créer une synthèse claire de votre activité. Réfléchissez aux avantages de données numériques et assurez-vous que vous collectez les données. Ces données dont vous avez besoin pour prendre vos décisions importantes.

Créez des insights exploitables à partir de vos données

Les insights (exploitables) indiquent quelles actions concrètes effectuer, et peuvent permettre d’améliorer votre site web et vos campagnes en ligne.

Les outils d’analyse d’audience Internet fournissent une multitude d’informations sur les visiteurs de votre site web. Ils peuvent vous fournir aussi des informations sur la provenance de vos visiteurs. Toutefois, même s’il est important de collecter des données, vous devez aussi savoir les exploiter. Cela vous permettra d’offrir une réelle valeur ajoutée à votre entreprise.

La question est la suivante : qu’est-ce qu’un insight ? Pour résumer, il s’agit d’analyser pourquoi une action a eu lieu. Les insights sont essentiels pour définir des actions et pour vous aider à vous concentrer sur les principaux facteurs. Ces facteurs qui influent sur vos objectifs commerciaux.

Un insight exploitable approfondit cette analyse. Il détermine les actions qui permettront par la suite d’améliorer et d’affiner efficacement vos activités. Pour découvrir vos propres insights exploitables, essayez de suivre cette procédure en six (6) étapes :
Définissez votre objectif :
Déterminez clairement les buts à atteindre pour votre campagne.
Collectez les données :
Regroupez et organisez les statistiques ou informations pertinentes pour votre objectif.
Interprétez les données :
Analysez les tendances, les écarts afin d’évaluer l’impact sur la réalisation de vos objectifs.
Formulez des recommandations :
Élaborez des propositions justifiées permettant d’améliorer les pratiques commerciales. Celles-ci basées sur les enseignements que vous avez tirés de votre analyse des données.
Passez à l’action :
Appliquez vos recommandations et définissez un plan d’action pour tester vos hypothèses.
Enfin, examinez les résultats :
Déterminez si vos actions ont eu l’impact escompté et comment vous pourriez optimiser votre action afin d’améliorer les résultats.

Prenons un exemple afin d’étudier comment des données peuvent conduire à d’insights exploitables.
Susie fait partie d’une équipe chargée d’organiser une course caritative. Cette année, son objectif est d’attirer 250 participants.

Comme elle doit augmenter le nombre d’inscrits, voici les données qu’elle pourrait collecter depuis son logiciel d’analyse. C’est le nombre de personnes ayant rempli le formulaire (page) d’inscription. Cette méthode est utilisée pour s’inscrire et nombre d’utilisateurs ayant partagé des post au sujet de la course sur les médias sociaux.

L’analyse révèle que les médias sociaux constituent la principale source des inscriptions. Susie souhaite donc identifier les postes les plus efficaces pour générer des inscriptions. L’interprétation des données permet de dégager une tendance suivante. Il s’agit les coureurs inscrits qui partagent les posts de l’association caritative sur leur compte personnel dans les médias sociaux. Ils ont bien généré le plus grand nombre de nouvelles inscriptions.

Grâce à ces insights, Susie comprend que les coureurs inscrits peuvent devenir des ambassadeurs actifs. Ces ambassadeurs capables de faire aussi connaître l’événement rapidement et efficacement, générant ainsi davantage d’inscriptions. Pour transformer ce constat en un insight exploitable, Susie doit maintenant associer les données recueillies à une action. Cette action qui lui permettra d’utiliser sa découverte à bon escient.

Par exemple, elle peut rédiger une série de posts pour les médias (réseaux) sociaux en fournissant des instructions simples sur la façon dont les coureurs inscrits peuvent faire promotion de la course sur leurs propres pages dans les réseaux sociaux.

Examinons une étude de cas concernant une entreprise réelle ayant atteint ses objectifs grâce à des insights exploitables : Nous savons désormais comment extraire des insights exploitables à partir des données. Il ne vous reste plus qu’à déterminer comment vos données en ligne peuvent vous aider à prendre des décisions.

Quels enseignements souhaitez-vous tirer des informations dont vous disposez, et en quoi un insight exploitable peut-il vous aider à vous rapprocher de vos objectifs ?

Gérez les chiffres à l’aide de feuilles de calcul

Vous pouvez parfois vous sentir découragé par la quantité de données à votre disposition. Les feuilles de calcul vous permettent de gérer toutes ces informations et de tirer pleinement parti des données fournies.

Le traitement des données relatives à votre entreprise peut être fastidieux. Les feuilles de calcul offrent un gain de temps, car elles permettent de décomposer les données en informations utiles.
Ce cours décrit les avantages des feuilles de calcul, présente leurs fonctions de base et explique en quoi elles permettent de gérer des données spécifiques.

Commençons par l’essentiel :
Une feuille de calcul est une application logicielle interactive permettant d’organiser, d’analyser et de stocker des données. Elle crée un tableau de données composé de lignes et de colonnes. Vous pouvez y ajouter des chiffres, puis analyser les informations et trouver des réponses à l’aide de fonctions et d’outils automatisés.

Les tableurs comme Microsoft Excel, Google Sheets et Apple Numbers sont particulièrement utiles pour traiter des données volumineuses : des budgets financiers, des plans de projets et des bases de données par exemple. Imaginons que vous deviez effectuer le recensement dans une ville.

Vous pouvez consigner les adresses, noms et dates de naissance des habitants dans une feuille de calcul. Vous pouvez aussi consigner leur ancienneté dans la ville. Ensuite, vous pouvez déterminer le nombre d’habitants âgés de moins de 4 ans via un filtre. Cela afin de planifier l’effectif scolaire.

Voici les principaux avantages des feuilles de calcul :
Vous pouvez présenter les informations de différentes façons. Par exemple, créez un graphique de la population en fonction du sexe ou un tableau. Ce graphique indiquant, par exemple, les tranches d’âge des adhérents aux clubs de sports. Les filtres permettent de classer rapidement les données dans l’ordre spécifique (par date ou en alphabétique). Une feuille de calcul peut contenir autre chose que des chiffres(pourcentages, devises, dates et durées, par exemple).

Des fonctions permettent de recalculer instantanément des valeurs après une modification. Pour votre recensement, vous pouvez créer une formule calculant automatiquement l’âge moyen de la population à un moment précis. Les feuilles de calcul comportent de nombreuses fonctions et formules, les plus classiques étant disponibles dans tous les tableurs standards.

Voici quelques fonctions utiles pour organiser et même d’interpréter les données du recensement. SOMME() vous permet de calculer le total de deux cellules ou plus, par exemple pour connaître le nombre total d’habitants. Moyenne() ou MOY() fournit la moyenne des nombres sélectionnés. Cette fonction permet de calculer, par exemple, l’âge moyen de la population.

La fonction COUNT() ou NB() calcule le nombre d’occurrences d’une valeur donnée. Par exemple, le nombre de personnes qui habitent la ville depuis trois ans ou moins). Vous aurez ainsi une idée précise du nombre de personnes qui emménagent dans la ville.

Présentez efficacement vos données

Une fois que vous avez recueilli et même analysé vos données, vous devez déterminer comment les présenter. En quelque sorte présentez ces données de façon à susciter l’intérêt de votre audience. Présentez vos données de manière claire et compréhensible. Tout cela est essentiel pour éviter qu’un message ne se noie dans un torrent d’informations.

Nous voyons tous les choses d’une manière différente. Certains aiment les visuels à base d’images colorées, comme les graphiques ou les infographies, alors que d’autres assimilent plus facilement les chiffres ou le texte sous forme de tableau ou de liste.

Il est donc important d’adapter la présentation de vos informations aux besoins de votre audience. Posez-vous ces questions, qui vous aideront à identifier votre audience cible : Quels fonctions ou rôles occupent les membres de mon audience ? Dans quel domaine travaille mon audience ? Quel est le niveau de connaissances de mon audience ?

Prenons, par exemple, les données de recensement d’une ville. Si vous présentez bien ces données au maire, les chiffres importants concernent le nombre d’habitants habilités à voter lors de l’élection prochaine. Cela signifie que vous devez présenter vos chiffres de sorte que celui-ci (maire) puisse comprendre rapidement et facilement, par exemple avec un histogramme représentant le nombre de votants inscrits dans chaque tranche d’âge.

Pour une réunion avec le directeur des transports, vous devrez probablement mettre en évidence d’autres données de ce recensement, concernant cette fois les méthodes de transport utilisées pour se rendre au travail. Elles pourraient être présentées par le biais d’un camembert indiquant nombre de gens qui se rendent au travail à pied, en train, en voiture ou à vélo.

Que vos données soient présentées lors d’une réunion ou publiées dans un rapport, le moyen le plus sûr de perdre l’attention de votre lecteur est de le submerger d’informations. Évitez donc d’inclure trop d’informations, et présentez-les de manière digeste.

Maintenant que vous connaissez l’importance de votre audience, comment décider sous quel format présenter vos données ? En matière de présentation, choisissez toujours le format visuel qui va vous convenir le mieux à l’histoire que vous souhaitez raconter. Par exemple, si vous voulez représenter une tendance sur un intervalle de temps, utilisez un graphique à courbe, qui montrera clairement comment les choses ont progressé ou changé pendant cette période.

Voici d’autres formats visuels que vous pouvez envisager, et les types de données pour lesquels ils conviennent le mieux. Pour afficher un petit groupe de données, vous pouvez utiliser un tableau, qui permet de comparer les chiffres rapidement. Les graphiques à secteurs sont pratiques pour présenter de manière digeste des pourcentages ou d’autres données proportionnelles.

Les graphiques à barres sont parfaits pour comparer des éléments connexes dans un groupe ; la longueur de chaque barre est proportionnelle à la valeur qu’elle représente.

Les graphiques à courbe sont pratiques pour illustrer l’évolution de certaines données dans le temps. Par exemple l’augmentation du trafic de votre site web sur le mois dernier.

Les points chauds sont souvent utilisés pour représenter les performances d’une zone donnée. Par exemple les liens de votre site web sur lesquels les utilisateurs cliquent le plus. Maintenant nous savons maintenant pourquoi l’audience joue un si grand rôle dans la présentation de ces données. Une fois que ses besoins connus, vous pouvez adapter vos visuels pour raconter l’historie voulue.

Mot de la Fin

Sur le web, explorez les différentes manières de présenter des informations, et voyez quel format vous convient le mieux. Nous devons savoir qu’il est de notre devoir, en tant qu’entreprise, de bien sécuriser nos données. Exploitons au mieux les données que nous récoltons, pour donner une bonne image de notre entreprise. N’oublions pas la récolte de ces données doit se faire de manière légale.

Il est primordial de respecter les règles (lois) établies par le RGPD (Règle Général de la Protection des Données). En faisant cela, non seulement vous allez augmenter votre audience cible, mais vous allez avoir aussi une bonne notoriété. Les données exploitables susceptibles d’être vitale pour l’être sont surtout les informations additionnelles : nom, prénom, adresse email, etc.

Donc, évitez surtout de toucher à la sensibilité des gens en exploitant leurs données personnelles (informations) à des fins commerciaux. Le profit fait à l’aide des données personnelles est illicite aux lois (règles) établies par le RGPD (Institution Internationale).

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest